vendredi 13 mai 2016

Intersidéral ! - Fiction rapide #2

Bonjour, chers lecteurs.
Vous aviez aimé ? On y retourne... dans l'espace ! (Enfin, pas seulement, mais, disons, contexte SF, quoi.)


Ordinateur, les batteries sont-elles chargées ? Ordinateur ?

temporelle ! A l'aide, je suis pris dans une boucle

Recherché, mort ou vif : le chat de Schrödinger.

Batterie épuisée. Vous êtes maintenant mortel.


Celle-ci est de Fredric Brown, et fut longtemps connue comme "la plus courte histoire d'horreur au monde" :
Le dernier homme vivant sur Terre se trouvait chez lui. On frappa à la porte.


Et une plus longue, pour finir :

Un jour, la Lune demanda à la Terre
- Hey, dis... Ca fait longtemps que tu n'envoies plus personne par ici. Je... Je pensais qu'il y avait un truc entre nous.
- Ouais, C'est que... J'ai été... Occupé. Bégaya la Terre.
- Oh... Eh bien... Tu fais quoi l'été prochain ?
- Ouais, j'ai... J'ai un truc... Tu sais quoi, j'te rappellerai.
Il y eu un long silence. Puis la Lune freina dans son orbite.
- C'est Mars, hein, c'est ça ?



4 commentaires:

  1. C'est très sympa comme texte c'est de toi ? =O

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est de moi.
      ...mais je n'suis pas sûr que ce soit à moi que tu posais cette question :P

      Supprimer
  2. Je n'ai pas tout compris. Je dois être en mode kinder mdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'en fais pas, c'est normal. C'est la triste réalité de l'exercice.
      La microfiction comme ça, c'est un jeu littéraire, dans la construction et dans le vocabulaire, autant qu'un jeu de référence... et si t'as pas la référence...
      Ca demande au lecteur d'essayer de comprendre ce qui se passe dans la tête de l'auteur et de se faire sa "fiction dans la fiction".
      C'est un peu comme le stand-up de la littérature, ça ne marche qu'avec une certaine connivence avec le lecteur. Ca doit être évocateur en quatre ou cinq mots, ça joue sur différents registres de langages et ça enfonce allègrement les codes d'écriture, c'est drôle et intrigant autant à lire qu'à écrire, mais parfois, ça ne marche pas sur tout le monde.
      T'as pas idée du nombre de p'tites phrases comme ça que je trouve super percutantes quand je les écris et qui restent finalement sur le carreau quand je les teste (exactement comme une routine comique, en fait).

      Supprimer

Merci beaucoup pour ce petit mot !
Je réponds dès que je peux.
N'oublie pas de cocher la case "m'informer" pour recevoir ma réponse.