mercredi 13 avril 2016

Fiction rapide #1

Bonjour, lectrices et lecteurs de Celeesia.
Moi, c'est Yan. On m'a dit que je pouvais venir écrire de petites choses. On m'a aussi dit que vous étiez drôles. J'suis pas mathématicien, mais additionnons les deux, pour voir.

Je me suis toujours demandé comment on lançait un boomerang... Et puis ça m'a frappé.

Ma grand mère, qui adorait le thé, détestait la façon dont je disais les chosesssssssssssssssssssssssssssss

J'ai beau me plier en quatre pour toi, je reste invisible aux yeux de tous, se plaignit la contorsionniste à son mari prestidigitateur.

Toutes les victimes étaient sourdes, aveugles ou muettes. Ces tueries n'avaient aucun sens.

Il tendit la main vers un crayon, en vain. Alors il courut jusque chez lui en se tenant la tête, essayant d'empêcher l'idée de sortir.

Il s'assit et fit face aux trois douzaines de gâteaux sur la table. Il écrivit sur chacun d'eux ; "loyer en retard", "papiers du divorce", "facture du garage", et les mangea. Là. Problèmes disparus.

Conte à rebours : Il était trois fois... Il était deux fois... Il était une fois...

Oui, cette façon d'écrire des histoires est très paresseuse. En vérité, je suis tellement paresseux que


1 commentaire:

Merci beaucoup pour ce petit mot !
Je réponds dès que je peux.
N'oublie pas de cocher la case "m'informer" pour recevoir ma réponse.